Un voyage très attendu
Voyages à travers l'Asie et l'Océanie. Destination la Nouvelle - Zélande

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

La carte des lieux visités



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques

Australie
Borneo
Cambodge
Laos
Le depart
Malaisie
Nouvelle Caledonie
Nouvelle Zelande
Singapour
Thailande
Vietnam

Sites favoris


Bilan Australie

Et voilà, après un mois passé chez les « Aussies » (c’est comme cela que les australiens se surnomment) et 7040 km effectués sur la route,  nous tournons à nouveau une page de notre voyage.

 

Nous espérons avoir été de bons touristes contribuant à changer un peu l’image des français ici car elle n’est pas des plus reluisantes. En effet, les mauvaises habitudes de certains de nos compatriotes font que l’expression « French shopping » signifie ici vol à l’étalage. Il faut dire que le nombre de français ici est impressionnant. Parfois, on avait l’impression que notre langue était la seconde du pays.

 

Ce que nous avons préféré :

 

- Comme toujours depuis le début de ce voyage, la nature figure dans notre top liste. Que ce soit la forêt tropicale, le désert où les parcs nationaux du nord, nous avons adoré arpenter cette contrée sauvage, à la découverte de sa faune et de sa flore.

- La sympathie des gens rencontrés et surtout les voyageurs australiens ou étrangers croisés sur les campings en bord de route.

- L’aspect culturel du pays notamment les légendes de la culture aborigène.

- La culture du « road trip » australien : l’ingéniosité du camping australien (tente sur les toits des voitures ou camions et voitures aménagés en camping-car) et les nombreux campings gratuits aménagés sur les routes.

 

Ce que nous avons le moins apprécié :

 

- La quantité de mouches (désert) ou de moustiques (Kakadu à la tombée de la nuit) qui ne souhaitent pas laisser le moindre répit aux touristes. Certains en arrivent à mettre un filet sur la tête.

- Les tarifs des activités (ex. si nous avions voulu voir les cascades Jim Jim à Kakadu, c’était 205$ par personne)

- Observer la population aborigène urbaine qui très souvent, est laissée pour compte. Cette image est assez triste comparée à la richesse de leur culture qui s’est développée ici depuis 50000 ans.


Publié à 07:00, le 10/08/2013 dans Australie, Sydney
Mots clefs :
Lien